Comment déterminer le prix d’une toile ?

Publié le : 24 février 20223 mins de lecture

Il est embarrassant d’évaluer vous-même votre tableau, car il a une valeur sentimentale qui peut fausser l’estimation. Le prix qui en résulte sera trompeur et ne représentera pas la véritable valeur de votre tableau. C’est pourquoi il est nécessaire d’utiliser des moyens capables d’indiquer le prix approximatif d’une toile. Dans cet article, nous vous présentons quelques critères d’estimation d’un tableau amateur selon les formats standards français. 

Évaluer correctement le type d’artiste que vous êtes !

Dès que vous avez terminé votre œuvre et que vous décidez de l’exposer (ou de la vendre) quelque part, essayez de déterminer quel type de peintre vous êtes exactement, amateur ou professionnel. En tant qu’amateur, avez-vous déjà vendu ou exposé un nombre significatif de vos tableaux ? C’est en conciliant toutes les étapes que vous avez déjà franchies que vous pourrez avoir une idée de votre cote d’artiste.

Plus vous avez vendu (ou exposé) de tableaux, plus vous pouvez espérer augmenter le prix de vos toiles. L’ancienneté dans le circuit est alors un facteur primordial en plus des services offerts au public. Un ancien peintre (même s’il est amateur) pourra alors estimer facilement et correctement ses œuvres, sans aucun parti pris.

Calculer le prix des matériaux et le temps de réalisation !

Afin d’évaluer correctement son œuvre, il faut calculer exactement le prix de tous les matériaux et produits utilisés pour le tableau. Cela inclut la taille de la toile, les peintures utilisées, le vernis, le cadre, les frais de déplacement et d’emballage. N’oubliez pas non plus qu’une fois votre tableau vendu, vous devrez payer des impôts sur le revenu, ainsi que des frais de galerie (en pourcentage du prix de vente).

Le temps consacré à votre peinture devra lui aussi être comptabilisé et évalué correctement, même si c’est pour le plaisir. Chacun est libre de facturer ce temps à sa convenance, mais il doit être estimé objectivement afin de ne pas surévaluer ou sous-évaluer votre chef-d’œuvre.

Soyez réaliste et objectif dans vos jugements !

Pour fixer le prix d’une œuvre d’art comme un tableau, l’auteur doit être à la fois audacieux et modeste. Mais attention, un prix trop bas dévalorisera votre œuvre, alors que s’aligner sur les prix des tableaux exposés à la FIAC est une utopie quand on est amateur ! Essayez de juger objectivement la valeur de votre précieux tableau en tenant compte des frais engagés lors de sa création.

Vous pouvez ensuite ajouter le bénéfice que vous espériez en tirer, mais il ne faut pas être trop gourmand sur la question. En gros, plus le format est grand, plus il est cher. Grâce à ces conseils, le bon prix est à portée de main.

Plan du site